BIOGRAPHIE NATIONALE DU PAYS DE LUXEMBOURG DEPUIS SES ORIGINES JUSQU’À NOS JOURS

À l’instar de la ‘Biographie luxembourgeoise’ d’Auguste Neyen, sont relatés les biographies de Luxembourgeois devenus célèbres aussi bien que celles d’étrangers ayant séjournés au Luxembourg et y ayant laissé un souvenir durable. Le pays de Luxembourg est considéré à l’époque de sa plus grande étendue. L’éditeur Jules Mersch tend à compléter et redresser l’œuvre de Neyen, publiée dans les années 1869 à 1877.

Les contributions de la ‘Biographie nationale’ proviennent d’un concours d’auteurs scientifiques, historiens et généalogistes, auxquels l’éditeur a prescrit une ligne de conduite basée sur l’objectivité et la tolérance, sans pour autant se départir de sens critique.

L’œuvre ne comprend que des biographies de personnes décédées au moins vingt ans avant sa rédaction pour « qu’aucune passion ne lésera la vérité historique » (J. Mersch). La plupart des biographies publiées illustrent la bourgeoisie libérale du XIXe siècle et constituent des analyses généalogiques détaillées de certaines familles.

L’œuvre, illustrée, est constituée de 22 fascicules et 11 volumes, publiés de 1947 à 1975. Chaque volume contient une table onomastique. Les parties bibliographiques sont traitées de façon inégale. Le fascicule 22 constitue une table des principaux personnages traités dans les volumes 1 à 11, établie par Carlo Hury.